skip to Main Content

DISCOURS DE MONSIEUR LE MAIRE DE ROYAN, PATRICK MARENGO INAUGURATION POSE DE PREMIERE PIERRE – ROYAN

Patrick MARENGO, MAIRE de la commune de ROYAN, qui a apporté un grand soutien à la Marque ARGO pour le développement de ce projet immobilier sur sa commune, a souhaité prendre la parole lors de l’inauguration de la pose symbolique de la Première Pierre, qui marque l’aboutissement d’un projet de logement à travers les travaux. Voici ses quelques mots pour ARGO :

« Monsieur le représentant de la société ARGO, Monsieur le représentant de la société DOMOFRANCE, Mesdames et Messieurs les élus, Le Chef Traiteur de qualité,

Ce qui est intéressant, c’est de passer de la rédaction d’un plan local d’urbanisme et d’un schéma de cohérence territorial au niveau de l’agglomération à de temps en temps à la Pose d’une Première Pierre pour un projet. Cela implique de la part des responsables politiques d’avoir une vision globale à la fois des territoires et de la ville.

Ici, est une ville à 19 000 habitants en ville d’hiver et qui a un potentiel à 21 000 habitants dans les 10 ans à venir au niveau du PLU. Ce territoire aussi est très attractif, on est de l’ordre de 90 000 à peu près, l’été cela bascule à 200 000 et dans les années à venir on attend 130/140 000 habitants. Ce que je veux dire c’est qu’il y a une très forte pression sur ce type territoire et la preuve elle est, quand La Rochelle s’intéresse au pays Royannais, vous pouvez vous dire qu’il y a du travail à faire.

Une ville comme celle-là, comme ROYAN, à une identité propre, c’est l’identité de station balnéaire, le style de ville qui vit à l’année. Si vous fermé la station balnéaire, vous avez une ville qui vit avec ses commerces, avec ses personnes qui ont l’habitude de fréquenté ce cœur de ville et c’est ça qui fait tout le charme par rapport à ARCACHON, où l’hiver, il n’y a rien, à ROYAN c’est 12 mois sur 12. Venez donc chez nous, et non pas à ARCACHON.

La problématique quand vous développez ce type de ville, c’est à la fois de garder son identité, de faire face aux contraintes que l’on vous impose, les lois qui vous sont imposées, puis d’essayer de porter un projet de ville dans lequel tous vos concitoyens se reconnaissent. C’est là la difficulté ; quand vous avez à faire à des gaulois, qui ne s’intéresse qu’à leur baraque, et lorsque qu’il y a un projet à côté, ne le comprenne pas et n’ont pas le sens de l’intérêt général, il faut à la fois gérer l’intérêt général et calmer nos concitoyens, et c’est toute la difficulté.

Si je prends ce projet en gros, 100 projets logements, 70% de logements locatifs aidés, une vingtaine de maison accession à la propriété, ici sur COUFRAND on fait du R+1, là bas du R+2, c’est un projet qui s’insère correctement dans son environnement, premier point. Nous avons travaillé là-dessus vace MARIE JOSE DAUZIDOU en veillant à ce que le projet ne déparre pas. Il correspond ensuite à un vrai besoin car il s’inscrit dans une zone qui est en plein développement, une zone qui est boosté de tous les côtés. Cela pose un vrai problème au niveau de l’accès à la zone, à savoir la Route de Rochefort, il faut la requalifier, on voit ça actuellement avec le département car c’est un lfux très courant dans la ville et donc quand vous créez un projet avec 100 logements, vous allez générer des flux de circulations complémentaires, vous devez aussi penser à tout ça. Ce projet est bien, on verra à l’arrivée, si il n’est pas correctement réalisé, on sera là pour le rappeler, moi le premier ; Il y aura un Maire pour le rappeler, qui que ce soit.

Ce que je veux vous dire c’est que, vous participez au développement d’une ville, une ville qui doit évoluer. Le grand projet des 6 ans à venir c’est le front de Mer. Il va falloir repenser l’organisation du front de Mer, il va y avoir un combat de Titan à mener contre les commerçants, contre les forains et toutes autres activités qui bougent, pour vraiment rehausser le niveau de la Station : ça c’est intéressant, cela donne du sens à la ville et cela donne du sens à l’engagement politique. L’engagement politique c’est développer une idée, et servir l’intérêt général de la cité.

Votre projet s’inscrit donc bien et je pense que les gens qui vivront ici seront heureux. Cela va permettre à des jeunes foyers, à des retraités qui arrivent et qui n’ont pas trop d’argent d’avoir des logements de qualité et de s’inscrire dans la vie d’une ville.

BRAVO, il est bien de porter des projets, d’investir et j’espère que vous arriverez à tout commercialiser, même si c’est bien parti pour, on vous souhaite bonne chance et nous sommes partenaires dans ce projet-là. »

Back To Top